Bref aperçu sur les outillages osseux d’Aşıklı Höyük

R. Christidou

Le tell d’Aşıklı est situé en Cappadoce. Il est à ce jour le plus ancien établissement néolithique d’Anatolie centrale (Özbaşaran 2011, 2012 avec références). Les niveaux inférieurs de la stratigraphie sont datés d’environ 8250 BC cal. Il existe par ailleurs des indices d’occupations antérieures à cette date, qui remonteraient au début du Dryas récent. Les fouilles conduites entre 1989 et 2004 par l’Université d’Istanbul ont mis au jour des niveaux d’occupation qui se succèdent sur plus de 10 m de stratigraphie. Quatre phases d’occupation, appelées levels et numérotées, de la plus récente à la plus ancienne, de 1 à 4 ont été définies.
Les artefacts osseux du niveau 4 ont été prioritairement étudiés. Il s’agit essentiellement d’outils, dans lesquels dominent les poinçons, et d’éléments de parures personnelles, qui sont des belt-buckles, des perles tubulaires et des dents percées ainsi que des imitations en os de ces dents. Les éléments de débitage sont rares, l’industrie étant largement fondée sur l’exploitation de fragments d’os similaires aux fragments issus de la préparation culinaire.  Les mêmes classes d’objets sont présentes dans les occupations postérieures et les données recueillies à ce jour sont trop pauvres pour permettre de reconnaître des changements diachroniques au sein de la structure des outillages.
From the same author:

Sorry, the comment form is closed at this time.